7 ASTUCES POUR UNE SALLE DE BAIN ZERO DECHET

7 ASTUCES POUR UNE SALLE DE BAIN ZERO DECHET

Voici des astuces simples pour vous aider à réduire progressivement les déchets dans votre salle de bain, du concret que nous avons nous-même testé et mis en pratique chez nous.

Nous avons eu à coeur de vous proposer différentes alternatives de manière à ce que chacun puisse trouver sa solution en respectant ses envies et sa sensibilité, ce qui selon nous, est la clé d'une transition confortable et positive vers la réduction des déchets. 

 

1 - Le savon solide ou le gel douche en vrac

Les flacons de gel douche représentent chaque année, en France, environ 16000 tonnes d'emballages.

Pour en réduire drastiquement ce volume, vous pouvez opter, en fonction de vos préférences :

-> pour des savons solides à base d'huiles végétales (saponifiés à froid). Faciles à utiliser, ils comportent tout au plus un anneau de papier pour tout emballage et offrent une durée d'utilisation souvent plus intéressante qu'un flacon de gel douche.

De part leur composition (huiles végétales et éventuellement huiles essentielles), ils nettoient la peau en la laissant souple et protégée.

 

-> pour du gel douche en vrac. Le principe est simple. Vous gardez vos flacons de gel douche actuels et lorsqu'ils sont vides, vous les rincez bien à l'eau froide (pour éviter le trop de mousse), vous les laissez sécher et vous revenez avec en boutique où nous pourrons les recharger (après une désinfection à l'alcool). 

 

 

2 - Le shampoing solide ou liquide en vrac

La où le gel douche distille sur le marché français 186 millions de flacons par an, le shampoing suit de très près avec plus de 174 millions de flacons vendus par an.

Pour vous aider à réduire le nombre de flacons qui rejoindront votre poubelle, deux solutions possibles :

-> le shampoing liquide en vrac. Même principe que pour le gel douche, ce sont vos flacons actuels qui seront lavés, séchés qui seront réutilisés. Vous gardez ainsi le plaisir de votre shampoing liquide mais sans récréer de déchet, et hop, le tour est joué ;-)

 

-> le shampoing solide. Alors effectivement, il faut prendre le temps de s'habituer, trouver celui celui qui vous convient. Mais une fois que vous avez trouvé le votre, autant vous dire que vous ne referez plus marche arrière. Pas d'emballage ou un simple film biodégradable en maïs, tellement facile à transporter sans risque de renverser, sans dépasser de la trousse de toilette. 
Et comme le savon solide, il offre une durée de vie nettement plus intéressante qu'une bouteille de shampoing liquide. Choisissez le avec des ingrédients naturels adaptés à votre cuir chevelu et vous constaterez même que vous pourrez laisser passer plus de temps entre chaque shampoing, vos cheveux n'en seront que plus beaux.  

 

 

 

3 - Les lingettes lavables

Une femme consomme en moyenne 2000 cotons démaquillant par an. Ajoutez à cela ceux utilisés pour les bébés, les enfants, les compresses .... cela donne des chiffres vertigineux et un déchet très présent dans les poubelles de salle de bain au quotidien.

Une alternative simple et parmi les plus facile à intégrer dans votre routine : les lingettes lavables.

Vous les utiliserez comme vos cotons mais au lieu de les jeter, vous les glisserez dans leur filet de lavage et elle rejoindront le prochain cycle de votre machine à laver à 30 ou 40°C. Vous pouvez également les laver tout de suite au lavabo avec votre bloc de savon de Marseille. Elles seront sèches dès le lendemain, prêtes pour une nouvelle utilisation.

Astuce + : si vos lingettes deviennent, avec le temps, un peu grises, rèches ou imperméables, laissez les tremper une nuit dans une bassine avec du percarbonate (blanchissant) et du bicarbonate, elles retrouveront blancheur et souplesse. 

  

 

 

4 - Le coton-tige lavable ou l'oriculi

Dans le Top 10 des déchets retrouvés sur les plages - et donc particulièrement dangereux pour les espèces marines - le coton-tige jetable à tige plastique est désormais interdit à la vente.

Pour vos oreilles, vous avez le choix :

-> de l'eau tiède et le coin de serviette, y'a pas plus économique !

-> l'oriculi : c'est une petite curette en bambou - qui existe aussi en métal, le mimikaki - qui permet de venir enlever l'excédent de cérumen disgracieux au bord de l'oreille. Vous le passez à l'eau savonneuse pour le nettoyer et il est prêt pour la prochaine fois. C'est un petit instrument que vous avez pour de très nombreuses années.

Simplement, nombreux sont ceux qui ont du mal à s'y faire, souvent par peur d'aller trop loin dans le conduit de l'oreille et d'abîmer le tympan.

-> existe alors le coton-tige lavable. Alors oui, attention à l'origine et à la qualité pour éviter les déboires. Mais dès lors que vous optez pour un coton-tige de qualité, il vous suivra de nombreuses années et vous retrouverez le confort d'utilisation d'un coton tige classique. A la différence qu'au lieu de le jeter, vous le passerez à l'eau savonneuse et vous le rangerez dans votre placard.

 

 

 

5 - La brosse à dents compostable ou à tête rechargeable

A changer régulièrement pour chaque membre de la famille, la brosse à dent composée de plastique et de poils en nylon est un déchet récurrent et multiple.

Pour améliorer l'emprunte écologique de la brosse à dents, pourquoi ne pas opter pour :

-> une brosse à dents compostable : manche en bambou, poils en nylon de classe 4 - le plus biodégradable - vous l'utilisez normalement et à sa fin de vie, vous la mettez au compost. Pour ceux qui préfèrent, il est possible de couper la tête et de ne pas mettre les poils au compost. Le déchet est tout de même nettement réduit.

 

-> une brosse à dent à tête rechargeable : astucieuse la brosse à dent puisque composée d'un manche en plastique recyclé que vous gardez à vie - sauf à le mâchonner mais nous sommes bien d'accord, ce n'est pas l'idée - et c'est simplement la tête avec les poils qui s'enlève et se remplace lorsqu'il et nécessaire de la renouveler.

Le déchet est donc réduit à son minimum et les têtes usagées sont collectées en boutique pour être retraitées par le fournisseur. 

 

 

 

6 - Le dentifrice

Logique après la brosse à dents mais peut-être moins facile de trouver sa solution !

Pourtant l'offre est large et continue à s'étoffer pour vous permettre de le dentifrice zéro déchet qui vous convient :

le solide : tout petit, idéal à transporter pour les voyages, une durée d'utilisation record et si le premier est proposé dans une boîte métal, vous pouvez pour les suivants acheter une recharge sans emballage.

la poudre : autre sensation mais très pratique, le dentifrice en poudre est lui aussi très économique. En posant la brosse humide sur la poudre, vous ne prenez que la quantité nécessaire, pas de gaspillage. Et le plus : la boîte est rechargeable grâce aux seaux de poudre en boutique. 

le dentifrice pâte en pot de verre : le pot est gros mais il est facile d'en prélever une petite quantité pour remplir un boitier de voyage ou de week-end qui allégera la trousse de toilette. Il en faut très peu pour obtenir une matière agréable en bouche pour le lavage de vos dents. Une fois terminé, il vous reste un joli pot en verre facile à nettoyer et à réutiliser dans votre vie zéro déchet !

 

 

 

 

 

7 - Les déodorants solides

Les offres de déodorants naturels zéro déchets sont nombreuses :

-> en pot de verre : un baume à prélever avec le dos de l'ongle et à masser sous les aisselles. Il en faut très peu donc le pot dure très longtemps et une fois le pot vide, vous pouvez le nettoyer et vous en resservir pour stocker des ingrédients ou recevoir une fabrication maison.

-> en stick rechargeable : pour ceux qui souhaitent conserver le geste aller retour du stick, tout est prévu. Vous veillerez simplement à vous limiter à un aller-retour qui sera amplement suffisant en terme d'efficacité et prolongera d'autant la durée de vie de votre stick.

Lorsque vous arrivez au bout de votre stick, un nettoyage à l'eau chaude savonneuse et hop, vous pouvez insérer la recharge. C'est reparti pour un tour et adieu les déchets !

-> en tube papier : les glaces pousse-pousse revisitées en déodorants ! Exactement le même principe de tube en papier. On pousse le déodorant par le dessous du tube, comme pour le stick, on se limite à un ou deux aller-retour maxi , si si, on vous assure que ça suffit ! Le produit dure longtemps et lorsque le tube est terminé, vous pouvez le jeter au compost pour un recyclage naturel.

 



Alors évidemment, avec ces 7 astuces, le sujet n'est pas complet mais vous avez déjà de la matière pour faire vos premiers pas ou pour aller plus loin dans une démarche déjà engagée.

 

N'oubliez surtout pas que la clé de votre réussite réside essentiellement dans votre bienveillance :

- d'une part envers vous-même : vous faites ce que vous pouvez avec vos moyens, votre temps et votre capacité à instaurer les changements

- d'autre part envers les autres : famille, amis, collègues car vous ne serez pas toujours compris dans votre démarche, dans vos propositions. Peu importe que toute la famille n'adhère pas à votre shampoing solide ou à vos cotons tiges lavables. Vous semez des graines qui germeront tôt ou tard et n'oubliez pas que vos simples gestes à vous pour réduire les déchets comptent déjà énormément !

 

Besoin de conseils, d'aide pour bien choisir, n'hésitez pas à nous poser vos questions en boutique, par mail creacosmetique@gmail.com ou par téléphone 03 20 33 44 86.

Et bien sur, retrouvez tous les produits sur le site et en boutique.

Posté le 13/05/2020 Le blog

Archives

Aucun produit

A déterminer Livraison
0,00 € Total

Commander