MA ROUTINE ANTI-APHTES

MA ROUTINE ANTI-APHTES

Eviter les aphtes, c’est ma priorité absolue !

Dans ma vie d’avant, l’arrivée d’un aphte était l’annonce d’au moins une semaine de souffrances aigues, l’incapacité de manger pendant 3 jours, parfois même de parler correctement tant la douleur me torturait. Une inflammation de toute la mâchoire, une chique qui prenait toute la joue, bref, l’enfer ! Aujourd’hui il m’arrive encore d’avoir des aphtes mais grâce à ma routine d’hygiène bucco -dentaire 100% naturelle, j’arrive à en limiter le développement et à m’épargner bien des heures de souffrance. Allez, je vous partage mes astuces, vous verrez ça change la vie !

Anti-infectieux et anti-septiques, j'utilise l'hydrolat de menthe poivrée et l'hydrolat de laurier noble en bain de bouche dès que je sens la piqure de l’aphte apparaître. L’équivalent d’un bouchon du mélange (50/50 des deux hydrolats) après chaque lavage de dents et cela me permet de stopper les aphtes très vite.

Si jamais, trop fatiguée ou contrariée (ce sont mes deux facteurs de déclenchement), les aphtes évoluent et deviennent pénibles notamment pour manger, j’effectue des bains de bouche avant et après manger. L’hydrolat de menthe poivrée a un côté antalgique qui endort momentanément la douleur due aux aphtes et permet de manger un peu.

Et le petit plus : la combinaison d'hydrolat de menthe poivrée et d'hydrolat de laurier noble, au delà du côté anti-septique naturel, apporte une fraîcheur durable avec un parfum très léger et agréable.

Le dentifrice White de Ben & Anna  est celui qui me convient le mieux car sa texture en bouche est proche de celle des dentifrices conventionnels. Il a une consistance qui va légèrement mousser mais pas trop et il apporte une fraîcheur durable.

Son atout majeur : sa composition 100% naturelle respecte l’équilibre la flore buccale ! Ce qui est essentiel pour moi avec ma sensibilité aux aphtoses aigues. J’aime aussi le côté pot en verre réutilisable et le fait de ne prélever que ce qui me faut avec une petite spatule. Avec les tubes, difficile de doser, il y en a toujours trop.

Le manche en bioplastique de la brosse à dents Lamazuna, je l’ai depuis plus de 4 ans, il ne bouge pas. C’est juste parfait pour réduire les déchets. Les têtes rechargeables sont extrêmement faciles à changer, elles sont recyclées, il suffit de les déposer en boutique point de collecte donc j’adhère complètement.

Le plus compliqué pour moi est de choisir entre les recharges de têtes à poils souples ou médium. Je vous explique : je suis une tueuse de brosse à dents !!! Trois semaines, quatre au grand max et les poils sont dans un état pitoyable. C’est parce que je n’effectue pas le bon mouvement sans aucun doute mais difficile de corriger ça à 48 ans !

Les poils souples qui sont plus adaptés à ma sensibilité buccale ont du mal à résister. Les têtes médium résistent mieux mais ont tendance à me créer des inflammations notamment lorsque je viens de changer la tête. Alors que faire pour avoir une brosse à dents adaptée ???

Je viens de tenter un passage aux têtes médium avec un bain de bouche aux hydrolats de menthe et laurier noble après chaque lavage pendant une semaine après l’installation d’une tête neuve. Je pense pouvoir limiter les inflammations et préserver mes têtes de brosse à dents un tout petit peu plus longtemps. Je vous en dis plus très vite.

Posté le 02/06/2022 par Céline

Archives

Aucun produit

A déterminer Livraison
0,00 € Total

Commander