CONSOMMER MIEUX (partie 2)

CONSOMMER MIEUX (partie 2)

Dans une première partie, Céline vous avait partagé quelques premières petites astuces pour adopter une consommation plus éthique et responsable afin de préserver notre si belle planète et notre santé si importante.

Surconsommer, c’est également se polluer mentalement et créer un déséquilibre psychique. Il est important de se recentrer sur les essentiels, vous ne vous en sentirez que mieux !

Et on le sait, il n’est pas toujours facile de changer sa manière de consommer et cela doit se faire pas à pas pour ne pas risquer de se décourager à long terme et repartir dans les vices d’une consommation effrénée. Parce que, croyez-le ou non, chaque geste a son importance !

Alors prêt à faire une bonne action et à faire des économies en gaspillant moins ?! Allez, sans plus attendre je vous partage mes éco gestes ;)


Pour ma part, le déclic dans tout cela a été la lecture du célèbre livre : « Famille presque zéro déchet, Ze Guide » de Jérémy PICHON et Bénédicte MORET, qui m’a beaucoup fait rire et aidée à dédramatiser la situation. Finalement, changer mes habitudes a été beaucoup plus facile ensuite. 

J’ai commencé à supprimer étape par étape ce qui était superflu, d’abord les produits chimiques de ma cuisine pour faire mes propres produits d’entretien, beaucoup plus naturels, sains pour nous et notre environnement, économiques et surprise ?! Contrairement à ce que nous pouvons penser, cela ne prend pas beaucoup plus de temps ! En moins d’une heure par exemple, je réalise 3 litres de lessives ainsi que 3 litres d’assouplissant, et je suis parée pour 3 mois de machines. 

Pour une meilleure organisation et plus de praticité, je vous conseille de multiplier les contenants. Personnellement, je réutilise les bouteilles et les pots en verre de condiments achetés à la Ferme Cimetière, située à proximité de chez moi, et les stérilise. Si vous n’avez pas le matériel à la maison, plonger les contenants dans l’eau après l’avoir fait bouillir dans une cocotte fera complètement l’affaire.

Je ne jette plus mes pelures d’agrumes non plus et les laisse macérer (au moins une quinzaine de jours, si ce n’est plus) dans une bouteille remplie de vinaigre blanc 12°. Cela est facultatif bien entendu, mais personnellement je trouve que cela apporte au vinaigre blanc une légère odeur citronnée et agréable. Je dilue ensuite 50% de vinaigre blanc (déjà macéré dans une première bouteille) avec 50 % d’eau dans une autre bouteille spray. Elle me sert de nettoyant-désinfectant pour toutes les surfaces.

En association, le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc sont mes meilleurs alliés pour entretenir mon intérieur au quotidien. Pour venir à bout de mes fonds de casserole brûlés, je saupoudre du bicarbonate de soude sur lequel j’asperge du vinaigre blanc. Cela produit une réaction chimique effervescente (qui je vous rassure, est sans danger pour notre santé). Elle désincruste instantanément la partie brûlée, je passe un coup d’éponge avec un peu de liquide vaisselle (acheté en vrac dans la boutique) et mes casseroles brillent de mille feux sans effort ! 

Le bicarbonate et le vinaigre me servent également à nettoyer mes tapis (laissez agir et sécher toute une nuit pour ensuite aspirer votre tapis à fond).


Le bicarbonate en pâte (avec juste un peu d’eau) appliqué toute une nuit au fond de mon four et sur ses plaques me les dégraisse en deux trois coups de rinçage !

Pour finir, j’utilise du savon de Marseille et/ou du savon noir pour les surfaces les plus encrassées ou même mes sols et ma lessive.

Avec ces quelques astuces, vous allez déjà réaliser d’énormes économies en termes de produits de nettoyage, bien souvent onéreux ! Parce-que même si ce sont des compositions naturelles, elles n’en sont pas moins efficaces et il est inutile d’en mettre plus que les produits conventionnels ! 

Ce que j’adore par-dessus tout ? C’est leur utilisation totalement inoffensive pour la santé de toute la famille et de mes petits compagnons animaliers ;)

C’est également durant cette phase de changement que tous les contenants récupérés vous serviront. Pensez à les utiliser pour recharger vos contenants à l’aide de nos solutions zéro déchet. Vous trouverez en boutique le nécessaire pour acheter vos ingrédients en VRAC et ne prendre que les quantités dont vous avez besoin. Mais pas que… 

Là encore, j’ai procédé par étape. Ou même par pièce je dirai pour renouveler mes accessoires petit à petit.

- Cotons jetables --> Coton/lingettes démaquillantes en tissus Créa Cosmétique lavables en machine 

- Cotons tiges jetables --> Oriculi bambou (qui à termes m’irritait un peu l’oreille, je dois l’avouer) --> cotons tiges lavables Last Swab

- Gels douche et shampoing en plastique jetables --> Flacon/pompe en verre pour les recharger et/ou acheter des shampoings et savons solides Créa          Cosmétique 

- Maquillage jetable --> Maquillage rechargeable Zao 

- Serviettes hygiéniques jetables --> Serviettes hygiéniques Rêves de Mômes/culottes menstruelles Lemahieu en tissus, lavables en machine 

- Liquide vaisselle en plastique jetable --> Flacon pompe en verre pour le recharger 

- Film alimentaire jetable --> Les Bee Wrap Bizz bizz pour emballer mes contenants/aliments entamés 

- Bouteilles d’eau en plastique jetables --> Carafes de limonade en verre récupérées et stérilisées avec l’ajout de perles en céramiques roses et grises pour purifier l’eau du robinet. 

- Eponges jetables --> Éponges naturelles luffa (je commence tout juste à la tester pour être honnête ^^) 

J’ai remplacé progressivement mes Tupperware en plastique par des Tupperware en verre, qui sont plus durables. 

J’ai également récupéré des draps usés afin de découper des chiffons et ne plus acheter de sopalin.

Pour finir, depuis peu je n’utilise plus que des copeaux de bois pour une litière beaucoup plus éco-responsable. En effet, ce sont des restes de sciures de bois qui ont la faculté de retenir les mauvaises odeurs. J’y couple bien entendu un petit fond de bicarbonate de soude (pour son action anti-odeur et anti bactérienne) que je saupoudre avant les copeaux. Une fois qu’ils sont souillés par mon chat, je les dépose dans mon bac à compost. Mais petite astuce, vous pouvez également les inclure dans votre poêle à bois directement, ce sont les mêmes granules. Pratique, économique et écologique !

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai commencé cette démarche et j’en ai encore, des habitudes à changer ! (Hé oui, on a tous un ami ou un membre de notre famille, qui en plein milieu de notre combat acharné à traquer la moindre compo douteuse, nous offre une carte ou des produits N…. Je ne citerai aucune enseigne ;) ) Alors pas de panique, si vous aussi vous ne savez plus comment le dire à vos proches sans risquer de les offenser, n’hésitez pas à nous rapporter vos produits cosmétiques (et autres) non usagés en boutique. Nous collectons ces produits que nous remettons ensuite à une association pour les familles les plus démunies. 

A tout problème, une solution :) En plus de ne pas jeter à tort et à travers, vous venez en aide aux familles les plus fragilisées et pouvez continuer votre petite bataille… Une pierre, deux coups !

Posté le 17/05/2022 par Félicia

Archives

Aucun produit

A déterminer Livraison
0,00 € Total

Commander